Un Grand Bol d’Air

16 décembre 2015

Hello Mes Ptits Ours,

Un petit article récapitulatif… car je trouvais que les dernières photos que j’ai prise de Swann collait bien avec ce que j’avais envie d’écrire depuis un moment. Je vous parlais il y a quelques temps de mes crises d’angoisses, un article que j’avais mit du temps à écrire, un article que j’avais hésité à publier. En somme un article difficile, ça arrive parfois pour les blogueuses d’hésiter à appuyer sur « publier« . Si si, je vous jure. Ici, je parle souvent de choses positives, mais mon blog c’est aussi pour parler de choses qui font parties de moi. Donc j’ai envie de refaire le point sur celles qui me pourrissaient la vie… 🙂
AMS_9687-Modifier

Je vais pas vous refaire le topo, mon premier article est là pour ça. Aujourd’hui, j’ai plus envie de vous dire que malgré elles, j’ai réussi à faire des choses, que j’appréhendais car je savais que les crises pourraient me pourrir le moment. Je me suis dis cette année, sera mon année. 2015, je me suis surpassée ! croyez-moi. Ca a commencé sur le plan personnel, mon mariage. Oui, oui. J’avais peur y a bientôt un an en arrière à l’approche du mariage, je me disais mince et si j’angoissais, que je ne profitais pas de ma journée ! Car les coquines, je les contrôle pas enfin… je ne contrôle pas le fait qu’elles puissent ou non venir m’embêter. Donc clairement, pour le mariage, je m’étais préparée à cette éventualité ! et au final, avec l’adrénaline m’a fait tenir, mais parce que c’était de la bonne adrénaline, mais aussi parce que j’étais entourée que de proches, de ma famille ♡

AMS_9692-Modifier

Ensuite, sur le plan professionnel, j’avais prit des engagements pour des mariages notamment, mais ailleurs que chez moi… loin parfois. Je pense en premier lieu au mariage d’Aurélie, qui était en février mais surtout à 10h de route de chez moi. Quand elle m’a dit qu’elle souhaitait que ce soit moi qui fasse son reportage, j’étais super contente évidemment car on se suit depuis quelques temps sur Instagram, je trouvais super qu’on puisse se rencontrer pour son mariage. Enfin passé l’excitation, je me suis dis « merde, je vais angoisser ». Puis le jour du départ est arrivé. La courte nuit qui a précédée j’ai pas vraiment bien dormi… les crises d’angoisses c’est un cercle vicieux. Eh ouais, car quand je sais qu’une situation peut m’angoisser, bah j’angoisse d’angoisser, c’est complètement con hein. Mais j’y peux rien. Donc pour en revenir aux 10h de bagnole qui me flippait, bah, oui j’ai angoissé un peu sur le trajet, mais sérieusement j’étais fière de moi, car ça a été par rapport à d’autres fois. Et même une fois sur place, moi qui ai besoin de repères pour me sentir bien, ça allait. La seule vraie grosse crise que j’ai faite, c’est le soir du mariage quand on a dû redescendre du col avec la tempête de neige haha.

AMS_9699-Modifier

Ensuite, il y a eu un mariage à St Briac-sur-Mer et un autre au Mans, les deux a 3h de chez moi, j’avais peur. Mais ça a été, car en fait, je me suis dis j’ai réussi a faire 10h A/R. Ce qui était une réélle victoire personnelle. Donc quand ça n’allait pas, je me disais « tu as réussi, tu as réussi, tu as réussi » et ça m’aidait à me sentir mieux. Et du coup, pour plein de chose, je me suis sentie mieux cette année grâce à ce fameux mariage à la Clusaz mais aussi grâce à notre voyage au Canada en 2013… car je peux vous dire que si une angoissée arrive à faire 7h d’avion pour aller à 7000km de chez elle arrive de l’autre côté de l’atlantique sans encombre, alors easy pour le reste.

Si je réfléchis, un autre évènement qui m’a fait pas mal angoisser cette année, c’est les exams médicaux… à cause de vilaines migraines, j’ai du faire pas mal d’aller-retour pour voir à quoi elles étaient dues. Dont un passage à la clinique, pour un scanner… je suis une froussarde donc forcément ! mais au final, ça a été, mais voilà, c’est plein de petites choses bêtes pour certains, qui me font parfois être prisonnière de mon corps. C’est fatiguant.

AMS_9700-Modifier

Maintenant, ce qui m’aide c’est de souffler et regarder derrière moi les actes accomplis malgré mes angoisses… Je suis fière de moi,  fière de mes victoires car ce sont des grandes victoires pour moi ! C’est une vraie maladie, mais si vous êtes dans cette situation, que vous être mal de ne pas savoir comment les gérer ces crises, alors faites vous la liste des choses que vous avez réussi à faire même avec ce petit handicap !

Et en 2016, je vais continuer sur ma lancée, je vais même réserver mes billets pour aller voir la tournée de Danse avec les Stars (hééé ouaiiiiiiis !), je vais aller passer quelques jours à Rennes sans Antoine ni Swann (qui sont mes repères) mais le plus grand, je vais passer presque une semaine à Paris, seule… je vais prendre le train, seule… je vais faire tout ça et l’an prochain, je serai fière d’avoir réussi !

Retrouvez moi :

Facebook I Youtube I Instagram

Margaux-signature

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post Next Post