Blog post

Quand devient-on vraiment adulte ?

28 décembre 2017

Mon 26 ème anniversaire approchant, je regarde un peu derrière moi pour voir ce que j’ai fait de ma petite vie. Et je me suis fais une rétrospective, des bons et moins bons événements de ma vie. Mais aussi, petite remise en question de moi-même. Et je me suis demandée comment je me vois, moi à moi. Je me suis interrogée, j’ai cogité. Puis, je me suis dis que je ne me voyais pas comme une adulte. Pourtant, j’ai toute la panoplie : le mari, les enfants, la maison, le chien, les chats… les factures, l’entreprise, j’en passe… j’ai bien la bonne panoplie de la femme adulte. Pourtant, je me vois encore comme la jeune fille qui ne grandit pas. Bizarre ?

Peut-être parce que les choses évoluent? Je m’explique.
Le blogging par exemple. Pour moi, c’était réservé aux jeunes ados en quête de réponses et d’amitiés virtuelles. Le premier blog que j’ai tenu (skyblog forcément!), je devais avoir 14 ans, des années plus tard, je blogue encore, de façon différente, certes.
Ensuite, les réseaux sociaux, dans mes souvenirs quand msn est arrivé, j’ai du comprendre seule pour expliquer ensuite à ma mère qui voulait s’y mettre pour tchater avec ses copines, car pour elle c’était du total chinois.  Rappelez-vous de vos parents aux débuts d’internet. Pour moi, c’était réservé encore une fois aux ados. Dans le même schéma, être accro à son téléphone portable… Ma mère (toujours cette référence) en avait l’utilité que pour passer des appels et envoyer quelques sms, mis à part ça… bah, pas grand chose. Alors, que quand j’ai eu mon premier portable (en 6eme, merci les parents divorcés ! ^^) je passais mon temps dessus, pour envoyer des textos en langage raccourci (et oui, rappelez-vous le sms était payant! Et combien de fois la phrase  « j’ai plus de crédit » est ressorti!) ou tout bêtement jouer au Snake ! Tout ça, me parait être des « choses » d’ado et non d’adulte. Mais, je fais encore tout ça et même puissance 1000…

Jamais j’aurai imaginé ma mère tenir un blog sur son quotidien, ou faire des photos de looks, présenter des articles de puériculture… Enfin, rassurez-moi, vous non plus ?

Ah ! j’allais oublié… le fait d’avoir eu mes enfants jeune, n’aide pas. J’avais 20 ans quand Swann est née, 25 ans quand Adèle est arrivée. J’ai ouvert mon entreprise, je n’étais encore qu’une ado de 18/19 ans. En fait, je pense que le fait d’avoir grillé certaines étapes ne me fait pas voir comme une femme adulte. Je sais pas si ce que je dis là est très très clair… Me suivez-vous dans mon raisonnement ?

Dernier point. Mon couple. Nous c’est « qui aime bien châtie bien » ou encore « je t’aime, moi non plus ». On se chamaille, on rigole comme des enfants, on se bagarre, on se chatouille. On est resté des éternels ados. Maaaais, ça nous va bien comme ça, mais forcément ça fait pas très adulte. Quand je vois, nos parents, ils agissent pas comme ça dans leur couple. Ils sont posés, on des discussions très intellectuelles (haha), bien d’autres choses encore mais à l’opposé de ce que nous sommes Antoine et moi, ensemble.

Quand je parle de cette impression à monsieur Ours, il me dit que te faut-il de plus pour te voir comme une adulte ?
Et bien bonne question.

Au final, je serai toujours la fille de mes parents, la petite fille de mes grands-parents. Mes tantes et mon oncle me verront toujours comme «la petite Margaux». Aux yeux des plus vieux, je serai toujours cette jeune fille. Logique me direz-vous. Si on additionne ça plus le fait que je sois restée bloquée à cette période adolescente pour tout ce que j’ai pu citer avant, je ne pense pas me voir adulte toute suite… ! ^^ » Peut-être que le jour où mes filles seront majeures, je me verrai enfin comme une adulte.

Et vous, comment vous voyez-vous ?

Margaux-signature

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post Next Post